en pleinz interview

Sexe-telephone-rose.fr : Electra, qu'est ce qui vous a posé vers le téléphone rose ?

Electra : Après les études, j'ai décidé de quitter ma famille pour être indépendante dans une ville étrangère. Je faisais des petits travaux d'ici et là, mais rien de sérieux. Coquette comme je suis, je voulais me lancer dans le mannequinat et je suis restée que quelques temps. En surfant sur le web un jour, je suis tombée sur une annonce d'une société privée qui rechercher des hôtesses pour du téléphone rose. Malgré que je n'aie pas d'expérience, j'ai quand même envoyé mes coordonnées pour qu'il me contacte. Perverse et vicieuse, pas la peine de le cacher, c'est tout moi. J'adore parler de sexe et un dialogue hard ne me faisait surtout pas peur.

Sexe-telephone-rose.fr : Belle blonde avec un corps de rêve, pourquoi avoir choisi le téléphone rose plus particulièrement ?

Electra : A vrai dire, je n'avais pas le choix. Je cherchais du boulot et je suis tombée sur cette annonce, mais je ne regrette pas du tout. J'adore le métier que je fais et souvent je retourne à la maison avec la petite culotte toute mouillée. Je sais comment m'y prendre avec les hommes et comment faire monter l'excitation même par un dialogue hard.

Sexe-telephone-rose.fr : Pour finir, dites moi Electra, quel est votre secret au téléphone rose ?

Electra : En premier lieu, pour être animatrice de téléphone rose, il faut savoir parler à ses hommes qui sont prêt à vous défoncer en ligne. Si vous n'êtes pas à la hauteur, il vous rapproche carrément au nez. Le dial hard me donne tellement envie que je me caresse la chatte toute mouillé de temps en temps. Il faut savoir qu'avec le téléphone rose, je n'arrive pas à fermer l'œil de la nuit avec tous les fantasmes qui me viennent à la tête.

Le portrait des autres hôtesses

michelle
alexandra
melissa
charley
betty
olga